Ludivine

  

 rose partition

 

 

Une femme-enfant , une gentille chipie qui

aime être dominée sexuellement et recevoir des fessées.

Je ne prétends pas être la meilleure des soumises, loin de là , mais je le suis à ma manière.

Juste moi, tout simplement .......

Pensées et réflexions

Dimanche 4 juin 2017 7 04 /06 /Juin /2017 19:50

3 tomes 50 nuances

 

 

Depuis la sortie de 50 nuances de Grey (E.L.James) en 2011 , les romans de ce type fleurissent.

On a quasiment à chaque fois droit à des trilogies voire plus .... faut croire qu'il y a un engouement certain pour ce type de lecture ..... à tel point que la trilogie "50 nuances"a été reprise en films, un par an… sortant toujours pour la St Valentin !!!!

 

Si vous vous approchez dans le rayon "littérature érotique" de  la table où sont disposés ces livres :la série crossfire (Sylvia Day ), la série "Beautiful " (Christina Lauren)...... 

Si vous retournez le livre.....Que lisez-vous  sur le synopsis ?  

Il y a toujours le Mâle, super friqué, dominateur ... et la jeune ingénue qu'il va subjuguer, dominer mais .... qui  va retourner la situation en sa faveur !!!!! 

 Cet avis n'engage que moi mais je pense que beaucoup de leurs auteurs, à l’instar de E.L.James, l’auteur de 50 Nuances de Grey, ne pratiquent le BDSM que dans leurs écrits…

  Il ne faut pas non plus généraliser: dans  la trilogie « 80 Notes de (jaune , bleu , rouge) » de Vina Jackson, comme indiqué sur la couverture de chacun des tomes « le désir féminin se décline en d’autres nuances que le Grey »  

 

Les romans type « 50 nuances de Grey » peuvent détendre, mais peuvent aussi faire naître des vocations de soumises "lectrices de roman Harlequin" qui vont vouloir rencontrer leur "super" dom et pour cela  s'inscrire sur des sites de rencontre SM, elles  risquent fort de déchanter , voire si elles tombent sur un homme sans scrupule, avoir beaucoup de mal à s’en relever ….

 

Par Ludivine - Publié dans : Pensées et réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 30 août 2016 2 30 /08 /Août /2016 13:10

 

 

                                        femme-mail-phone.jpg

 

 

Les personnes qui s’inscrivent sur un forum ou sur un site de rencontre, qu’il soit bdsm ou non, le font toujours sous un pseudo.


La vie parfois nous réserve des surprises, un homme avec qui j’avais un jour discuté, m’avait raconté que sur un site de rencontres pour personnes infidèles, il avait eu des échanges avec une femme, il eut assez rapidement la certitude qu'il la connaissait, en même temps qu’elle-même en prenait conscience. En fait, il s’agissait de la meilleure amie de sa propre épouse, mariée à son …. meilleur ami……. Situation …. Pour le moins embarrassante …… qu’ils résolurent en décidant d’oublier purement et simplement qu’ils s’étaient côtoyés sur le site …..


 Il y a de nombreuses années j’avais discuté à plusieurs reprises avec un dom sur Sensation SM  et nous décidâmes de nous rencontrer. C’est en parlant de nos activités professionnelles dans le café où nous nous trouvions que nous avons tous deux réalisé qu’il était très ami avec 2 techniciens chargés de la maintenance de certains équipements dans la structure où je travaillais.

Ma première réaction, je l’avoue, fut de l’embarras : j’aurais très moyennement apprécié que mon boss apprenne mes petites « occupations d’ordre privées », après tout, c’est largement moins problématique pour  un homme dominateur que ses amis  apprennent ses « petites perversions » que  pour une femme soumise lorsque son entourage professionnel l’apprend…..

Ce dom était quelqu’un de correct, avant même que j’en parle,  il me rassura immédiatement, son côté SM c’était son jardin secret et en aucun cas il ne l’aurait partagé avec les personnes qu’il connaissait dans son « autre vie ».


Au travail  depuis cette rencontre nous avons souvent été amenés à faire appel à ces techniciens, je n’ai jamais eu une quelconque  réflexion de leur part, ou une certaine manière de me regarder qui pourrait me faire penser qu’il avait « lâché le morceau »….. Cet homme a respecté la règle qu’il s’est imposée, et je lui en serai toujours reconnaissante. Dans un environnement professionnel, que des tensions existent ou pas……   il est souhaitable que nos petites déviances ne soient pas connues…..

 

-Un pseudo est créé dans un but d’anonymat.

Les pseudos SM que choisissent les personnes sont leur nom en tant que soumis (e) ou dom (ina), celui qu’ils souhaitent la plupart du temps conserver dans les situations SM.

Certains couples SM qui vivent ensemble sont SM  en continu, pour  d’autres c’est à certains moments que le couple devient SM , c’est là que la soumise et le dom reprennent leur pseudo.

  Parfois au hasard des rencontres, y compris dans   le milieu SM , des liens se tissent qui peuvent être purement amicaux, des personnes qui se sont connues dans le milieu SM peuvent se revoir dans un contexte non SM .

Les identités publiques et les pseudos se mélangent, mais il faut faire la part des choses.

La plupart du temps, dom ou soumis(e ) , nous avons une adresse e-mail dédiée « SM »

J’ai toujours personnellement veillé  sur mon ordinateur, dans  ma boite mail  non officielle à ne pas faire de lien entre le  prénom officiel  d’une personne et son adresse e-mail « SM ».

Si par le passé les mails s’échangeaient à partir d’ordinateur ,il y a maintenant pas mal de temps que  nos smartphones le permettent également…

 

Pour peu qu’on ait intégré la messagerie dédiée SM dans notre téléphone, certains mails peuvent provenir d’une connaissance du milieu SM qu’on côtoit dans la vie de tous les jours , et dont on a enregistré les  coordonnées « vanille » dans notre téléphone, la réaction pourra être de relier l’adresse e-mail « SM » de la personne en question à sa fiche contact dans le smartphone, le mieux dans ce cas est  de ne pas se tromper d’affectation dans nos smart phone en lui créant au besoin une fiche  avec son pseudo et d’y intégrer cette adresse e-mail.

Car sinon, il y a de fortes chances qu’en lui répondant à son mail à partir du téléphone , son identité publique vienne s’ajouter à son pseudo dans les données de l’expéditeur … ce qui risque fort de n’être pas du goût du ou de la destinataire…..

Par Ludivine - Publié dans : Pensées et réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 1 juin 2013 6 01 /06 /Juin /2013 12:53

 

                                                                                  VIOL

 

 

 

 

Ce que nous apprécions dans le cadre de notre soumission peut devenir un supplice dans d’autres circonstances

 

Nous sommes amené(e)s tout au long de notre parcours de soumis(e), que cette soumission soit soft ou hard, à vivre des situations diverses, sur lesquelles nous avons fantasmé, que nous avons envie d’expérimenter, qu’elles soient plus ou moins difficiles à vivre, c’est notre volonté et ce sont des « jeux entre adultes consentants ».

 

Mais une pratique tout à fait intégrée dans le cadre de la soumission, peut un jour se transformer en cauchemar si elle est vécue hors de ce cadre.

Les faits divers sont là pour nous le rappeler :

 

-Ces rapts de jeunes filles qui sont enlevées puis retenues pendant des années dans une cave et soumises à la perversité d’un homme, actes horribles et qui vont les laisser meurtries à jamais …. et pourtant désir réel pour certains soumis…..

 

-Les mêmes caresses, reçus d’un dom ou d’un amant, seront perçues par la même femme comme une torture si elles lui sont prodiguées par un médecin oublieux de son serment d’Hippocrate, chose très peu fréquente mais qui malheureusement peut se produire.

Bien sûr, certaines patientes révèlent l’affaire au grand jour, mais beaucoup n’osent pas :

-         par honte d’en parler, par peur qu’on ne les croie pas et qu’on leur oppose la réputation sans faille de ce praticien 

-          ou parce que cet homme les a aidées à se sortir d’une pathologie, là où les autres avaient échoué et elles ne peuvent pas dire ce qu’il leur a fait subir car elles ont trop besoin de lui en tant que médecin….cette dépendance est d’ailleurs probablement à l’origine de cet « égarement » du praticien. Et là, s’ajoute la torture de savoir qu’il peut recommencer lors d’une prochaine consultation…

 

Ces femmes gardent ce souvenir en elles, comme un viol autant moral que physique, pour un acte qui dispensé par un autre aurait été pur moment de plaisir.

 

 

-Lorsqu’on entend parler d’une prostituée qui s’est fait violer, certains se gaussent en disant qu’après tout ça ne fait aucune différence pour elle… et pourtant….

 

 

 

Dernièrement est sorti le livre d’Annick COJEAN : « Les Proies ».

On y lit le calvaire qu’a vécu une jeune fille qui fut enlevée par les sbires de Kadhafi et qui devint son esclave sexuelle, on y retrouve des situations qu’il arrive à de nombreuses soumises de vivre et d’apprécier mais on n’est plus dans un cadre de jeux consentis, on aboutit à une vie anéantie ….

 

LES PROIES

Par Ludivine - Publié dans : Pensées et réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 7 juillet 2012 6 07 /07 /Juil /2012 09:26

rejet.jpg

 

 

Une personne soumise doit-elle TOUT supporter ?

 

Il m’arrive de lire des textes de soumis(e)s, certains décrivent des situations, des sensations qui ne m’attirent pas et que je n’ai nulle envie de vivre, mais chacun est libre de ses choix et si leur choix est de vivre cela…….

Parfois les choses décrites sont tellement extrêmes, d’une telle violence et d’un tel avilissement pour la soumise qu’il m’arrive de me dire que ce récit est une affabulation ou, si ce n’est pas le cas, que la personne qui raconte sa relation ainsi est masochiste à l’extrême et là encore, qui suis-je pour la juger ?

 

Dernièrement j’ai lu qu’une soumise qui vivait une relation dévastatrice avec son maître (avec un M !!!!) avait secoué son carcan, réussi à échapper à cette emprise déstructrice.

Apparemment elle a trouvé un nouveau maître pour qui le mot respect n’est pas du vent et elle semble parfaitement heureuse..

 

Et je me dis que si des hommes ou femmes dominateurs sont capables de se conduire comme des bourreaux sans aucun respect de celui ou celle qu’ils maltraitent ainsi, c’est soit qu’ils ont en face d’eux une demande réelle de ce genre d’agissements, soit que leur emprise est telle qu’elle fait perdre tout discernement à leur(e) soumis(e)……

 

Par Ludivine - Publié dans : Pensées et réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 27 août 2011 6 27 /08 /Août /2011 17:53

 

JLouis-GRIG-snooker-.jpg

 

 

 

 

La black list…..

 

Jusqu’à présent pour moi elle était synonyme en ce qui concerne mes interdits de personnes abjectes ou qui m’auraient manqué de respect.


Même si je ne cherche plus et ce, depuis plus d’un an et demi, lorsque je passe sur Sensations répondre à mes messages, il m’arrive d’en recevoir un d’une personne qui ne m’a encore jamais contactée.

Sauf propos déplacés ou injurieux qui entrainent automatiquement le zapping immédiat et le black-listage, je clique, ne serait ce que par correction, sur l’annonce de ce contact (si annonce il y a) pour en savoir un peu plus sur cette personne.

 

Hier, un dom me contacte, me demandant de regarder son annonce au cas où celle-ci serait à mon goût, cette annonce ne parlant uniquement que de son désir de trouver sa soumise , je lui répondis par la négative.

 

Je reçus un second message me demandant si je voulais bien avoir la gentillesse de le mettre en interdit, à ma réponse lui disant que je ne voyais pas pourquoi, puisqu’il avait été tout à fait courtois, il me répondit que ceci éviterait qu’il me recontacte ultérieurement….

 

Aussi conciliante que je sois je n’accéderai pas à sa demande, car comme je le lui ai répondu, j’ose espérer qu’avant de contacter une soumise il lit l’annonce de la dite soumise et la mienne spécifiant que je ne suis plus libre et parlant du risque potentiel que mon chat représente pour les doms allergiques aux poils de chat, devrait lui rappeler qu’il m’a déjà contactée et ma réponse …..   

 

Vu le nombre de soumises libres sur Sensations, s’il fait la même demande à chaque fois qu’on lui répond par la négative, il risque de très souvent se retrouver devant un profil qui l’a interdit.

Il arrive que certaines relations s’achèvent plus ou moins rapidement, s’il n’a pas de mémoire il ne peut en demander plus aux soumises qui l’auront mis en interdit à sa demande et se voit perdre ainsi toute éventualité qu’un jour où elles seront de nouveau disponibles il puisse les recontacter à nouveau……  

 

Par Ludivine - Publié dans : Pensées et réflexions
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés