Ludivine

  

 rose partition

 

 

Une femme-enfant , une gentille chipie qui

aime être dominée sexuellement et recevoir des fessées.

Je ne prétends pas être la meilleure des soumises, loin de là , mais je le suis à ma manière.

Juste moi, tout simplement .......

Ce que j'ai envie de dire

Dimanche 22 février 2015 7 22 /02 /Fév /2015 13:53
             

 

 

Une de mes plus « fidèles » lectrice a un jour écrit que mon blog c’était « du BDSM pour les Nuls »….

Aussi vais-je consacrer un article au film « 50 Nuances De Grey » qui au bout d’une semaine, le 17 février, avait déjà réuni en France plus de 2 millions de spectateurs… (Il faut le dire plutôt de sexe féminin….)

J'ai vu ce film et…. j'avais lu le roman ...

Ce qui m'avait insupporté dans le 1er tome  c'est la profusion de « waouh,waouh » à la file, l’écriture très moyenne (et je pense être sympa en la qualifiant ainsi) de ce 1er tome...Ces défauts ont disparu dans les tomes suivants: l’écriture s’est améliorée et les waouh… ont disparu … Mais les orgasmes à répétition présents dans le 1er tome, eux, foisonnent dans les 2 suivants….

A croire que l’auteur, après la parution du premier tome, avait eu droit à une sacrée fessée pour lui apprendre à améliorer son style…..ou pour qu’elle accepte une correction (de sa prose…) avant de faire paraître les 2 tomes suivants….


Le film reprend le roman avec les waouh en moins, et l’impression de moins d’orgasmes à répétition … C’est érotique … On ne voit pas tout, et fort heureusement, en ce qui me concerne,  je n’aime guère le porno… Et moi je dis ...waouh , rien que pour ces waouh en moins.... rire...


 Bon c'est du bdsm de conte de fées... Et j'avoue avoir aimé...

 

Quand on voit « Histoire d’O », ça peut faire fantasmer, mais un fantasme reste souvent un fantasme….On peut avoir envie de tenter certaines expériences, mais on se rend compte que ce que l’héroïne vit est loin d’être un conte de fées….

 Selon certains articles,   beaucoup des spectatrices ont moins de 20 ans (bon, y a moi ...et certainement d’autres femmes dont les 17 ans sont bien loin, qui se sont laissées tenter, on remonte la moyenne ...)

Ma crainte est que bon nombre de jeunes filles  « fleur bleue », occultant les seuls et ... maigres 6 « vrais » coups de ceinture de la fin du film , se retrouvent sur les sites bdsm à la recherche de leur Mr GREY .... Et deviendront des proies faciles pour certains qui se diront Maîtres et les détruiront......

 

Plus de 2 millions d’entrées en une semaine…… Il est fort à parier que bientôt nous reverrons  Dakota Johnson et Jamie Dorman dans des nuances plus sombres puis plus claires… Qui sait, le tournage des « plus sombres » a peut être déjà commencé ……… !!!!! ???  

 

 

Par Ludivine - Publié dans : Ce que j'ai envie de dire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 19 juin 2011 7 19 /06 /Juin /2011 10:25

 

candaulisme.jpg

 

 

La première fois que j’ai entendu ce mot, innocemment j’ai pensé qu’il fallait chercher un rapprochement avec le mot anglais….. candle (bougie) : ben oui, quoi, on se sert de bougie dans le sm !!!    Ben non, rien à voir !!!!  


L’origine du mot candaulisme remonte en fait à l’antiquité, à la légende de Candaule, roi de Lydie (Asie Mineure), selon laquelle le roi trouvant sa femme plus belle que toutes les autres voulut la montrer à d’autres hommes, 2 versions de cette légende existent :

-il la tua après qu’elle ait refusé de marcher nue devant ses soldats

-elle le fit tuer par Gygès,  officier de sa garde, après qu'elle se fut rendue compte qu'à son insu il la lui avait montrée nue, puis elle épousa Gygès qui devint roi

 

Selon Wiktionnaire le candaulisme est :

  1. Une pratique sexuelle dans laquelle l'un des partenaires ressent une e xcitation en voyant l'autre avoir des rapports sexuels avec un(e) ou plusieurs autres
    • Le candaulisme répond à une excitation essentiellement cérébrale liée à l'imaginaire et aux fantasmes, le plus souvent masculins.
  2. Par extension des rapports sexuels devant le partenaire, spectateur (plus rarement spectatrice) consentant (e) et demandeur (demandeuse). 
    • Le candaulisme peut aussi bien exciter les partenaires et renforcer leur complicité que les déstabiliser et les éloigner jusqu'à la séparation.

La pratique du candaulisme existe dans le sm, certains doms recherchent des maris « cocus et contents de l’être », des dominas recherchent des hommes à fin de relations sexuelles sous les yeux de leur partenaire soumis portant parfois une cage de chasteté.


En ce qui me concerne cela ne m’a jamais attirée, nous sommes, mon dom et moi-même exclusifs, ma seule expérience en la matière il y a plus de 3 ans m’a fait réaliser que si je me prête à un tel « jeu » c’est que je ne suis plus attirée par mon partenaire et que notre relation arrive à son terme.

J’ai parlé des femmes hypersexuelles, leurs partenaires ne sont pas physiquement à même de répondre à leur besoin incessant de sexe, certains pratiquent le candaulisme et leur couple reste uni.


Je ne me permettrais pas de porter un jugement sur ce genre de pratique sexuelle, si chacun y trouve son compte tant mieux.


Tout ceci me ramène au fait que nous avons l’extrême chance de pouvoir vivre nos fantasmes comme nous l’entendons tant que cela se passe entre adultes consentants et j’y pense  immanquablement à chaque fois que l’actualité nous rapporte les horreurs liées à la charia au nom de laquelle l’homme et la femme adultère finissent lapidés pour bien moins que cela…..

 

 

Par Ludivine - Publié dans : Ce que j'ai envie de dire
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 8 janvier 2011 6 08 /01 /Jan /2011 19:41

 


JLouisGRIG pique et coeur

 

La tolérance, c’est un mot qui me vient souvent à l’esprit depuis quelque temps.

 

Aucune soumise n’est semblable, aucun dom non plus.

 

Nous avons tous des limites que nous pouvons, pour certaines, repousser, pour d’autres c’est le tabou total.

Il y a certaines pratiques que personnellement jamais je n’accepterais (scato, uro, aiguilles …), je ne me permettrais pas pour autant agresser des personnes qui en sont adeptes tant qu’il s’agit d’un jeu entre adultes consentants, respectant la maxime « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ».

 

Après tout pour certaines personnes bien-pensantes la fessée est déjà considérée comme une déviance et la plupart d’entre nous faisons en sorte de protéger nos jeux un peu particuliers afin qu’ils restent notre jardin secret.

 

Jusqu’à présent il me semblait que l’intolérance pouvait concerner certaines personnes à pratique soft dans leur approche du comportement  des personnes bien plus « hard », eh bien, dernièrement je me suis rendue compte que la situation pouvait fort bien être inversée.

 

Certains doms trouvent que le bdsm est devenu un effet de mode et qu’il est depuis un certain temps galvaudé (ce qui peut se comprendre au vu des nombreux fantasmeurs présents sur les sites de rencontre), certains aimeraient même qu’il se crée une sorte de caste des Vrais doms, et l’on entend ces messieurs demander ce qu’Unetelle est venue faire sur un site bdsm puisqu’ elle n’accepte pas toutes les pratiques.

 

Ces dominateurs dans leur tour d’ivoire oublient une chose c’est qu’il y a certains doms qui sont plus d/s que s/m et qu’un dom qui se respecte s’il estime qu’il peut entamer une relation avec une soumise va s’adapter à la dite soumise, en la faisant progresser mais
sans dépasser les limites qu’ils se sont fixées.

 

Allons Messieurs, soyez indulgents, n’est pas soumise chevronnée qui veut et après tout, certaines personnes se cherchent, se posent des questions avant de peut-être franchir le pas, pourquoi n’auraient-elles pas accès à ces sites tout comme vous-mêmes tant qu’elles sont claires dans leur démarche ??

Par Ludivine - Publié dans : Ce que j'ai envie de dire
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 4 juin 2010 5 04 /06 /Juin /2010 20:40

plug-de-verre-place.jpg

 

 

 

Certain(e)s fantasment sur les examens médicaux, speculum, lavements.

 

Si c’est leur trip, je respecte mais pas pour moi

 

 Je crois avoir suffisamment eu à subir d’examens médicaux  pour ne pas en demander d’autres simplement pour le fun, enfin si cela tente les dames maso elles apprécieront certainement la douceur infinie d’une hystéroscopie qui se poursuit par une biopsie de l’endomètre sans anesthésie, le pied intégral, foi de Ludivine, quelle source de plaisir dans la souffrance !!

 

Non, décidément je ne suis pas maso,  simplement un peu plus courageuse depuis que je suis soumise, mais je me borne aux examens liés à ma santé et ne suis guère prête à en subir d’autres liés à mon statut de soumise….

 

 

 

Par Ludivine - Publié dans : Ce que j'ai envie de dire
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 3 avril 2010 6 03 /04 /Avr /2010 16:20

 

 

 

esart

 

 

 

Une soumise doit obéir à son dom même si l’ordre la met mal à l’aise du moment que cela n’aille pas au-delà des limites qu’ils ont définies.

 

Il arrive qu’elle reçoive des instructions à suivre en son absence

 

Cela passe par la manière de se vêtir, des directives concernant certains actes parfois intimes à effectuer.

 

Un dom de ma connaissance m’avait raconté comment un été, par temps très beau mais venteux, il avait emmené sa soumise novice et très pudique  pour lui acheter entre autre une jupe volante et courte qu’elle avait adoré , il lui avait ordonné de la garder sur elle , avait chargé ses 2 bras de paquets et l’avait fait marcher à 10 mètres devant lui avec ordre de ne lâcher sous aucun prétexte ce qui lui encombrait les mains, et évidemment pas sous celui de maintenir en place la jupe qui se soulevait au gré du vent malicieux sous les yeux des passants qui la suivaient ou la croisaient….

 

 Je me souviens d’un trajet en métro pendant lequel il m’avait été ordonné par celui qui fut mon Maître à l’automne 2008 de garder en place un plug, j’avais obtenu de conserver un slip en espérant qu’il aide à le maintenir en place car sa forme n’était guère adaptée en cas de mobilité de la personne.

Je partis vaillamment, essayant de marcher d’une manière qui se voulait décontractée mais avec les jambes serrées.

Mais ni  le sous-vêtement ni mes efforts ne permirent une meilleure stabilité du joujou, qui s’échappa de son logement, au moins ne tomba-t-il pas sous les yeux des passagers du métro parisien en ce mercredi où les enfants sont présents dans le métro dans la journée.

 

J’avoue que j’eus très souvent pendant ce trajet du mal à réprimer un fou-rire en sentant l’objet du délit libéré de sa prison, et en songeant à la tête des passagers s’ils savaient et au bon tour bien involontaire que j’avais fait à mon Maître …..

 

Par Ludivine - Publié dans : Ce que j'ai envie de dire
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Créer un Blog

Recherche

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés